vendredi 8 février 2013

Le chant des sirènes - Val McDermid

Il y a bien longtemps que je ne vous ai pas parlé de mes lectures, pourtant j'ai fait plusieurs belles découvertes, ponctuées de quelques déceptions.

Aujourd'hui, je voulais vous parler du premier tome d'une série policière. J'ai découvert cette série à la télé, "La fureur dans le sang".
Une série sombre, dure, violente, mais surtout une découverte, celle d'une personnalité atypique, le profiler Tony Hill. J'ai tout de suite été intéressée par cet homme plein de fêlures, de faiblesses et de contradictions. Et sa relation si particulière avec Carol Jordan, de la police.
Dans cette série, pas de héros parfait, on ne tombe pas sur l'indice parfait dès la première minute, des gens normaux et des tueurs pas toujours mis en défaut.



En découvrant que cette série était tirée de romans, j'ai décidé de me lancer dans l’œuvre de Val McDermid.

Et je ne suis pas déçue par ce premier opus.
D'abord, un avertissement, certaines scènes de violences sont réservées à un public averti, c'est dur, plein de détails, pas ce que je préfère, mais rien de plus choquant que chez Thilliez ou Chattham par exemple.

Pour ce qui est de l'histoire elle-même, rien de bien original. Un tueur en série, fasciné par les instruments de torture moyenâgeux, un couple d'enquêteurs donc plutôt atypiques, des morts, et la rencontre finale entre bon et mauvais.

Ce qu'il y a de vraiment intéressant dans  ce roman, c'est la psychologie fouillée des personnages très humains, malgré - ou plutôt grâce à - leurs défauts.
Le cadre, Bradfield, Angleterre - j'adore ce côté british qui donne un petit plus.

Un bon polar qui m'a donné envie de lire la suite.

Petit détail que je trouve amusant : je me suis surprise à fermer les yeux en lisant certaines scènes un peu trop beurk pour moi, comme au ciné. Pas pratique pour lire :)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire