lundi 3 décembre 2012

Le dévouement du suspect X

A partir d'aujourd'hui j'essaierai de vous présenter mes lectures tous les lundis. Aujourd'hui je vais vous parler d'un roman de Keigo Higashino.

Présentation de l'éditeur

Ishigami, un professeur de mathématiques, est amoureux de sa voisine, Yasuko Hanaoka, une divorcée qui élève seule sa fille. Harcelée par son ex-mari, elle finit par tuer celui-ci en cherchant à protéger sa fille. Ishigami, qui a tout entendu, voit là l'occasion de se rapprocher d'elle et lui propose son aide. Il entreprend alors de maquiller le crime en le considérant comme un problème de mathématiques à résoudre... Un roman noir sur la folle logique de la passion.


Mon avis

J'adore les polars, mais depuis quelques temps j'ai souvent été déçue, je restais sur ma faim. Soit je tombais sur une histoire banale sans réel suspens, calquée sur d'autres romans, soit c'était une débauche de scènes plus violentes les unes que les autres.
Comme dans les films, j'ai l'impression que les auteurs se sentent obligés d'aller toujours plus loin dans le gore, histoire de masquer les faiblesses de leurs histoires.
Qu'on se comprenne bien, je n'ai rien contre une scène sanglante de temps à autre, mais à condition qu'elle ait une légitimité, un réel impact sur l'ambiance ou sur la suite du scénario. Ce que je n'aime pas c'est quand on se contente de jouer avec nos peurs primales, avec notre dégoût. 

Keigo Higashino est né en 1958 à Osaka. Il est l'une des grandes figures du polar japonais. J'avoue que je ne connais pas grand chose à la littérature japonaise, mais ce roman m'a donné envie d'en découvrir d'avantage.

Dans ce roman, pas de surprise, on connait l'assassin dès le début. Un femme tue son ex-mari qui la harcèle et la menace depuis des années.
Là où c'est différent c'est dans la mise en place de l'alibi et dans le camouflage des preuves. Car voilà, cette jeune femme a un voisin, professeur de mathématiques, follement épris, qui décide de l'aider en mettant sa formidable capacité logique à son service.
Seulement voilà, le policier qui enquête sur cette affaire est épaulé par un ami, professeur de physique, tout aussi doué. Et s'en suit une joute cérébrale, 2 intelligences, 2 façons de raisonner, d'un côté pour cacher un crime, de l'autre pour le démasquer.
Peu à peu le lecteur comprend l'importance de petits détails choisis par le mathématicien, tout s'emboite doucement, jusqu'à ce qu'on comprenne à quel point cet homme a un esprit brillant. Sa seule limite, le sentiments, qui grippent ce bel agencement logique.

Brillant, pas de violence inutile, une écriture ciselée, rien de trop. J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman ; le rythme de l'écriture semble calqué sur celui de l'enquête, il ralentit à mesure que l'inspecteur piétine. Mais malgré ce manque d'action, j'ai été portée par ces mots.
Une belle découverte.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire